L’amélioration de la qualité de vie des patients et des familles passe d’abord par un sentiment de soutien et une expérience fluide entre les établissements. Ainsi, plusieurs projets sont développés dans le cadre de MUSCO pour permettre aux patients et à leur famille de se sentir épaulés et d’avoir une expérience administrative facilitée et allégée. Cet axe d’intervention vise à fournir des outils et des ressources pour aider les familles sur les plans expérientiel et logistique, et ce, tout au long de leur trajectoire de soins.

Projets MUSCO
Collaboratif

Brigade-Relais

Responsable de projet

Dominique Paré Chef du Service des bénévoles, CHU Sainte-Justine

Le projet

Outiller les bénévoles dans la prise en charge des patients et des familles avec des besoins complexes

Objectif stratégique de MUSCO

Apporter un soutien direct aux patients et à leur famille

Objectifs du projet

  1. 1

    Améliorer l’expérience patient et parents lors de venues à l’hôpital

  2. 2

    Renforcer la prise en charge des familles

  3. 3

    Permettre aux parents d’avoir une tranquillité d’esprit lors de leur venue à l’hôpital

  4. 4

    Permettre aux établissements partenaires de bénéficier d’un bassin de ressources communes

01
01

État d'avancement

État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement

L’idée générale de ce projet est de permettre aux parents d’avoir l’esprit plus tranquille quand ils doivent s’éloigner momentanément de leur enfant lorsqu’ils viennent avec lui à l’hôpital (en attente de rencontres de suivi, en hospitalisation, etc.).

Une phase de diagnostic a été menée en collaboration avec des représentants des services de bénévoles et services Childlife des établissements partenaires, ainsi que des représentants du milieu communautaire et une famille. Cette phase a permis d’explorer les services actuels et les besoins des familles et de faire émerger des pistes d’amélioration.

À la suite de cette phase de diagnostic, le concept du projet s’est clarifié. L’idée est de développer une formation commune en soins complexes pour permettre aux bénévoles de répondre aux besoins de l’enfant et de sa famille dans certaines situations particulières. Les bénévoles seraient ainsi plus outillés pour intervenir ponctuellement dans le parcours patient selon les besoins de relais exprimés par les familles.

Au-delà du module de formation, le groupe de travail réfléchit aussi à un volet pour permettre aux bénévoles des différents établissements pédiatriques de pouvoir échanger sur leurs réalités et pour s’entraider dans leur pratique.