Plusieurs projets de recherche et d’amélioration sont développés dans le cadre de MUSCO afin d’optimiser les soins et services offerts aux patients. Ces projets visent à aider les intervenants à avoir une meilleure connaissance et une compréhension plus éclairée des besoins des familles et de l’état de santé des patients. L’objectif de cet axe d’intervention est de permettre aux patients de se sentir plus soutenus puisqu’ils reçoivent des soins et services personnalisés à leurs conditions.

Projets MUSCO
CHU Sainte-Justine

Base de données patient

Responsable de projet

Stefan Parent Chef, Service orthopédie, CHU Sainte-Justine

Le projet

Constituer une base de données de patients pour les soins orthopédiques au CHU Sainte-Justine

Objectif stratégique de MUSCO

Orienter au mieux les patients et leur famille vers les soins et les services appropriés

Objectifs du projet

  1. 1

    Centraliser les données liées aux patients

  2. 2

    Faciliter les interventions en se basant sur les informations médicales des patients

  3. 3

    Faciliter la trajectoire des patients

01
01

État d'avancement

État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement
État d'avancement

Les équipes au sein du CHU Sainte-Justine bénéficiaient d’une base de données pour les scolioses depuis près de 15 ans. Avec pour objectif de développer cette base de données sur le plan orthopédique, un nouveau logiciel – Centro – a été mis en place et permet désormais de recueillir les données des patients. Il s’agit maintenant d’optimiser l’utilisation de cette base de données aux bénéfices de la recherche et des familles.

 

 

Une voie de collaboration est née!

Hôpitaux Shriners pour enfants - Canada CHU Sainte-Justine

Ce projet a aussi mené à explorer les possibilités de collaboration entre le CHU Sainte-Justine et les Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada en ce qui concerne les bases de données orthopédiques. Les équipes au sein des deux établissements se sont réunies pour réfléchir à un arrimage potentiel entre les matrices de leur base de données respectives, le but étant de combiner et d’analyser plus facilement les données.

Des rencontres entre les équipes des deux hôpitaux ont permis de renforcer l’intérêt pour ce projet et de faire avancer la réflexion. Les aspects technologiques et éthiques sont au cœur des discussions pour le moment.